J’inspire l’odeur d’un vieux livre
et l’un de ses ancêtres me tire par l’oreille;
le ciel recouvre mon cœur d’une soiefraîche, blanche
mais son obscurité légendaire la découvre pour jouer avec l’ange.
Il n’y a que moi, Bouddha et Cosmina,
sur la musique provenant d’Ayoembuant la salle d’eau…
de façon diabolique et sensuelle, pour tuer la routine
pour extraire la sève de vitamine
pour admirer fascinées notre peau,
nous parlons du projet de Daniel Gontz
celui du point bleu,
nous mettons nos pensées de soie dans un vase
avec des fleurs chouchoutées,
coloriées par Alex Pavelescu ;
buvant avec la Mousse et avec l’entre-temps,
transformer le bonheur en accident,
(accident de poussière galactique …)
nous composons une danse acrobatique,
pour construire en corail des couronnes boréales,
pour te faire disparaître
dans un rêve pleind’espèces de palmiersrares
avec des femmes célèbres de l’Histoire
qui dansent dans une rivière débordante de gloires,
sentir ce que c’est que d’être étrange,
de le soumettre à la langue poétique,
Et nous…
nous prenons simplement un bain de nuances mauves,
après avoir lu l’Atlantide écrit par Jirov
et toi qu’est-ce que tu fous ?